Mon animal et ma famille Mon animal et ma famille

MON ANIMAL ET MA FAMILLE

Préservez votre famille en prenant soin de votre chat
Retour

MON ANIMAL ET MA FAMILLE

Préservez votre famille en prenant soin de votre chat
Retour

Les risques de contamination du chat à l’homme ?

Les humains peuvent être contaminés par des vers digestifs suite à l’infestation de leurs animaux de compagnie. A noter que les personnes les plus fragiles sont les enfants et les personnes âgées ou immunodéprimées.

Deux situations peuvent provoquer une contamination aux vers digestifs :

  • Au contact d'endroits souillés par des matières fécales d'animaux contaminés (parcs, jardins, etc.)
  • Au contact d'un animal contaminé : en jouant avec lui, en le caressant, etc. Les situations sont très nombreuses, et il faut toujours penser à bien se laver les mains après un contact avec un animal et à ne pas partager sa nourriture avec lui.

Les modes de contamination par les vers digestifs

alt=

Maladies transmissibles du chat à l’homme

De très nombreuses maladies peuvent être transmises des animaux à l’homme. On en compte aujourd'hui plus de 300.
Bien qu’elles soient la plupart du temps bénignes, certaines maladies peuvent être très graves d'où l'importance de traiter votre chat contre les vers. 

Les maladies liées aux vers

Les vers digestifs d'un animal contaminent un être humain alors qu’ils sont au stade larvaire. Si les larves ne seront pas capables de se transformer en vers adultes comme dans le système digestif des animaux, leur migration dans l'organisme humain peut néanmoins causer des dommages dans différents organes comme le foie, le cœur ou la rétine.

Les dégâts que peuvent causer les vers chez l'homme

Les maladies liées aux tiques

La maladie de Lyme
La maladie de Lyme est provoquée par Borrelia burgdorferi (une bactérie transmise à l’homme par la morsure d’une tique).

Les signes de la maladie peuvent être neurologiques, dermatologiques et rhumatologiques et se décrivent en trois stades :

Stade 1 : On constate une éruption cutanée pouvant apparaitre entre 3 jours et 1 mois après la morsure. L'éruption cutanée commence généralement là où le sujet a été piqué et prend souvent l'apparence d'une cible. On observe ensuite des symptômes semblables à ceux de la grippe : fatigue, maux de tête, frissons et fièvre, douleur musculaire et articulaire, et présence de ganglions lymphatiques enflés.

Stade 2 : On observe une faiblesse ou une fatigue extrême, de la douleur et des raideurs articulaires intenses, des maux de tête, de la faiblesse au niveau des muscles du visage, une irritation des yeux, des éruptions cutanées et une irrégularité du rythme cardiaque.

Stade 3 : Les symptômes de ce stade peuvent comprendre à long terme de l'arthrite et certains symptômes neurologiques, notamment des maux de tête, des étourdissements, des engourdissements, voire de la paralysie.

Les maladies liées aux puces

La dipylidiose
La dipylidiose est une parasitose due au ténia Dipylidium caninum. Les enfants qui évoluent à proximité de chats sont généralement plus touchés par ce ténia. C’est en ingérant une puce contaminée par le Dipylidium caninum qu’ils s’infectent. La personne contaminée ne présente généralement aucun symptôme mais l’on peut parfois observer des douleurs abdominales, des nausées, des manifestations allergiques.

Protéger sa famille et ses animaux de compagnie

Afin de protéger ses proches et ses animaux de compagnie contre les risques liés aux vers, puces et tiques, il n’existe qu’une seule solution : le traitement antiparasitaire.

Protéger mon chat contre les vers
Pour protéger votre chat contre les vers, vermifugez-le à l’aide d’un produit adapté, et à la fréquence correspondant à son style de vie (cette fréquence peut varier en fonction de l'âge de votre chat).

Le vermifuge peut se présenter sous forme de pâte orale, de suspension buvable, de pipette ou de comprimés à avaler … Pour en savoir plus sur le produit DRONTAL® Chat Duo, cliquez ici.

Notez qu’une seule prise permet d’éliminer les vers adultes dans l’organisme de votre chat ! Mais afin de traiter efficacement un chat adulte contre les infestations, il est recommandé* de le vermifuger 4 fois par an.
*Recommandations ESCCAP (European Scientific Counsel Companion Animals Parasites)

Il est important de porter une attention toute particulière aux chatons qui peuvent être contaminés à leur naissance (via leur mère contaminée) ou dès les premiers jours de vie. Tout comme les vaccins ou les produits anti-puces et anti-tiques, un vermifuge doit leur être administré régulièrement (tous les trois mois pour un chat adulte) pour garantir une protection optimale contre les vers vivant dans leur environnement.


Protéger mon chat contre les puces et les tiques
Traitez votre chat régulièrement avec le produit conseillé par votre vétérinaire. Si vous avez plusieurs chats, traitez-les tous pour éviter qu'ils ne se contaminent entre eux.

Pour en savoir plus sur les produits Seresto® et Advantage®

ATTENTION : pour éliminer une infestation de puces, il est primordial de traiter efficacement l’environnement direct du chat (tel que sa couche ou son panier) afin d’éviter une réinfestation.  
Pour en savoir plus sur Advanthome® l’insecticide de l’habitat, cliquez-ici.
Pour en savoir plus sur Comment se débarrasser des puces, cliquez-ici.

Votre vétérinaire est votre interlocuteur privilégié pour la santé de votre chat ou chaton. Nous vous encourageons à le consulter et lui demander conseil pour savoir quel protocole s'applique à votre animal.

La carte des risques

En fonction de votre lieu de résidence, certaines maladies peuvent être plus fréquentes que d’autres. Mais même si vous vivez dans un pays doté d’une faible prévalence, le risque n’est pas nul pour votre chat.

Découvrir la carte des risques

 

Avant l'arrivée

Il est important de dissocier l’environnement du chat de celui de votre enfant.

Pour cela, il est préconisé de préparer le lieu de vie du chat en amont de la naissance de votre bébé, afin que ce dernier ait toujours l’impression d’avoir son territoire bien à lui.

Privilégiez des coins en hauteurs, tels que les arbres à chats et les coussins, afin que votre chat puisse s’y réfugier et observer ce qui l’entoure.

A l'arrivée du bébé

Le meilleur moyen de faire comprendre au chat qu’un nouveau membre a rejoint la famille est de le lui présenter officiellement ! Alors, n’hésitez pas à montrer délicatement votre bébé à votre chat en le lui faisant sentir afin qu’il se familiarise avec cette nouvelle odeur.

De plus, bien que la vie d’une maman soit très prenante, essayez de consacrer des moments de jeu et de câlins avec votre chat afin qu’il se sente toujours autant considéré.

En revanche, il est fortement déconseillé de laisser un chat avec un bébé sans surveillance. En effet, les chats recherchent le contact et la chaleur et risquent alors de vouloir dormir contre un bébé et sauter sur lui ! Ainsi, il est recommandé de ne pas laisser un chat sans surveillance dans la même pièce qu’un nourrisson, afin d’éviter tout risque d’étouffement.

Pour autant, en votre présence, le chat peut s’approcher du bébé pour qu’il puisse s’habituer l’un à l’autre.

Enfin, n’oubliez pas de bien vous laver les mains, après que votre chat vous ait léché et que vous l’ayez caressé, avant de pouvoir toucher votre bébé. Soyez également prudents en empêchant votre chat de lécher les mains, les peluches ou les accessoires de votre enfant afin d’éviter tout risque de transmission de bactéries ! Le chat doit avoir ses propres jouets !

 

Quand le bébé grandit

En grandissant, il est tout à fait normal que votre enfant essaie de s’amuser avec le chat. Là encore, il est essentiel de les surveiller afin d’éviter que le chat ne griffe ou ne mordre malencontreusement votre enfant en voulant jouer. Aussi, dès que vous constatez que votre enfant s’intéresse au chat, il est important de lui expliquer les bons gestes calmes et doux à avoir avec le chat et ceux qu’il faut proscrire, comme lui tirer la queue, lui lancer des jouets, le taper, le caresser à rebrousse-poil etc…

Rapprochez vous de votre vétérinaire pour tout complément d'informations !

Votre vétérinaire est votre interlocuteur privilégié pour la santé de votre chat ou chaton. Nous vous encourageons à le consulter et lui demander conseil pour savoir quel protocole s'applique à votre animal.

Produits chat bayer
Nos solutions

Découvrez nos produits chat

Le laboratoire Bayer a développé des solutions pour protéger votre chat contre les différents parasites

Découvrir nos produits
Numéro d'autorisation : N°ANMV/S/2016-000690 - Pub2015-269 Date de mise à jour : 10/10/2017