Pourquoi les piqûres sont-elles dangereuses pour votre animal ?

Les parasites stressent les chiens, les rendent irritables et peuvent altérer sévèrement leur
bien-être, jusqu’à l’épuisement dans certains cas extrêmes. Mais surtout, par leurs piqûres,
ils peuvent être vecteurs de virus, de bactéries et d’autres agents infectieux, sources de
dangereuses maladies. Les parasites externes transmettent les éléments pathogènes dont
ils sont porteurs lors du « repas de sang ».

Comment protéger votre animal ?

La prévention est le meilleur moyen de protéger votre chien contre les piqûres. Il est indispensable de protéger votre compagnon à quatre pattes tout au long de l’année grâce à un antiparasitaire répulsif adapté à son mode de vie et au vôtre. Or tous les antiparasitaires ne protègent pas contre les piqûres. Découvrez les meilleurs méthodes pour protéger votre chien contre les piqûres de parasites.

Les colliers

Les colliers

Les colliers les plus récents diffusent leurs principes actifs à faible dose et en continu via le film lipidique cutané du chien.

Leur efficacité

Les parasites sont éliminés rapidement après contact avec la peau de l’animal. Certains colliers ont une action répulsive qui protège les chiens des piqûres (donc des maladies transmissibles). Beaucoup de ces antiparasitaires sont très pratiques, ont une longue durée d’action et, dans certains cas, offrent la garantie d’une protection maximale pour votre chien durant plusieurs mois.
Les pipettes

Les pipettes

L’application se fait sur la peau du chien en écartant bien les poils. Beaucoup de ces antiparasitaires en pipette agissent seulement sur les parasites externes en se diffusant sur toute la surface de la peau du chien sans pénétrer dans son système sanguin.

Leur efficacité

Les parasites sont tués au contact de la peau de l’animal. Certains de ces antiparasitaires en pipette agissent sur les différents types de parasites et ont des propriétés répulsives. Cela signifie qu’ils peuvent repousser et éliminer la majorité des parasites avant qu’ils ne piquent votre chien, le protégeant ainsi des risques de transmission de maladies, telle que la leishmaniose.

Les comprimés

Les comprimés

Ces antiparasitaires administrés par voie orale agissent via le système sanguin du chien dans ses organes (foie, reins), sa graisse et ses muscles.

Leur efficacité

Les comprimés tuent les parasites grâce aux principes actifs présents dans le sang de l’animal. Toutefois, il faut que le chien soit piqué pour que les parasites meurent. Leur durée d’action varie en fonction du produit et du type de parasite traité.

En savoir plus sur les parasites

LES PUCES
LES TIQUES
LES MOUSTIQUES

Les puces, un intrus qui cause des démangeaisons et allergies

Elles mesurent entre 1 et 4 mm et disposent de très longues pattes. Elles se nourrissent du sang des chiens, des chats et d’autres mammifères.

Les puces vivent en moyenne entre 2 et 3 semaines. Elles sont présentes toute l’année, même en hiver ; la chaleur des maisons représente pour elles le meilleur environnement qui soit. Les puces adultes vivent et se reproduisent sur leur animal hôte.

Les piqûres de puces provoquent un certain nombre de symptômes :

  • Inflammation et démangeaisons intenses
  • Dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP)
  • Transmission de vers intestinaux et de bactéries
  • Fatigue, perte de poids et dans le pire des cas, anémie

Les tiques, des mini-vampires porteurs de maladies

Les tiques se nourrissent de grandes quantités de sang. Elles mesurent entre 1 et 3 mm mais leur taille peut être multipliée par 10 une fois rassasiées.

Si les tiques aiment les grands espaces, comme les champs et les forêts, elles se plaisent aussi dans les parcs urbains et les jardins. Les tiques sont principalement actives au printemps et en été, mais elles sont aussi présentes en automne et à la fin de l’hiver.

Leurs morsures peuvent transmettre de nombreuses maladies :

  • Ehrlichiose
  • Rickettsiose
  • Borréliose ou maladie de Lyme
  • Anaplasmose
  • Piroplasmose ou babésiose

Les moustiques, attention danger !

Tout le monde connaît les moustiques. Leur « cousin germain » le phlébotome, moins célèbre, n’en est pas moins redoutable ! Comme chez le moustique, ce sont les femelles qui piquent pour se nourrir de sang.

Les moustiques et les phlébotomes sont essentiellement actifs entre avril et octobre, à la tombée du jour et durant la nuit.

Leurs piqûres sont non seulement sources de désagréments, mais elles peuvent aussi :

  • Générer des démangeaisons et des réactions allergiques
  • Transmettre la dirofilariose (piqûre de moustiques), maladie due à des vers parasites qui se développent et vivent dans les artères pulmonaires voire parfois dans le cœur
  • Transmettre la leishmaniose (piqûre de phlébotomes), maladie potentiellement mortelle pour votre chien, mais aussi pour l’homme
Numéro d'autorisation : N°ANMV/S/2016-000690 - Pub2015-269 Date de mise à jour : 20/07/2017